P1060329

Une promenade en forêt, un tapis éclatant de fleurs jaunes, une envie de croquer le soleil !

Avec les pissenlits, je réalisais habituellement de la cramaillotte, cette jolie gelée dorée au petit goût de miel.

Aujourd'hui, inspirée par les biscuits sauvages de Bruno Delaunay, j'ai eu envie de me lancer dans une recette croustillante pour le goûter.

Au final, la saveur de miel du pissenlit est un peu trop discrète à mon goût, mais je ne regrette pas l'expérience : un joli moment dans la nature avec des demoiselles ravies de cueillir des gros bouquets de fleurs, des biscuits croustillants autour et moelleux dedans, assez rustiques grâce à la farine complète. Le goût dominant reste celui de l'amande, mais les jolis éclats jaunes qui truffent la pâte doivent tout aux pissenlits !

P1060325

Attention ! Assurez-vous de cueillir les pissenlits dans un lieu préservé de la pollution !

Pour une trentaine de sablés :

- 100 g de farine complète

- 100 g de farine T65

- 50 g de sucre + 30 g pour la finition

- 50 g de poudre d'amande

- 1/2 sachet de levure

- 20 cl de crème liquide

- 2 grosses poignées de fleurs de pissenlit

Etaler les fleurs sur un linge blanc pour inciter tous les insectes à quitter les lieux.

Détacher délicatement les pétales de la cupule verts (appeler en renfort toutes les petites mains !)

P1060326

Mélanger les farines, la levure, le sucre et la poudre d'amande. Ajouter la crème et travailler rapidement la pâte.

Incorporer les pétales de pissenlit et finir de pétrir jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Façonner 2 boudins de 4 cm de diamètre. Réserver au frais pendant une demi-heure.

Préchauffer le four à 180°. Rouler les boudins dans le sucre restant, puis couper des tranches d'1 cm d'épaisseur. Les disposer légèrement écartées les unes des autres sur une plaque en silicone.

Enfourner pour 15 minutes. Laisser refroidir avant de décoller les sablés (ils sont encore mous à la sortie du four).

P1060327