IMGP0543 (Copier)

Et voilà, je me suis fais prendre au piège de ma gourmandise ! A avoir tous le jours sous les yeux mes jolis semis , il m'est venu comme une envie de salade de tomates à la mozzarella... Me voilà donc à acheter des tomates certes bio, mais pas vraiment locales... insipides au possible !

Heureusement, pour sauver ce déjeuner aux couleurs italiennes, j'avais fait un pain ciabatta, qui lui a tenu toutes ses promesses !

Ce pain, qui doit son surnom de "savate" en raison de sa forme ovale et allongée, doit sa mie particulièrement moelleuse et aérée à une farine riche en gluten (habituellement plus utilisée pour les brioches), et à un fort taux d'humidité..

 

- 400 g de farine T45

- 100 g de semoule de blé dur extra fine

- 1 sachet de levure de boulanger

- 3 càs d'huile d'olive

- 1 càc de sel

- 360 ml d'eau tiède

 

Réhydrater la levure dans l'eau tiède.

Pendant ce temps, mélanger dans le bol du robot, la farine, le sel et la semoule. Ajouter l'huile, commencer à pétrir, puis ajouter l'eau.

Pétrir 5 bonnes minutes, jusqu'à obtention d'une pâte lisse, élastique et encore collante.

Faire lever 1h30 à température ambiante.

Dégazer la pâte, et lui donner une forme allongée, attention,  la pâte a tendance à s'étaler lors de la deuxième pousser.

Faire lever 45 minutes au chaud.

Préchauffer le four à 200 °, en versant un peu d'eau bouillante dans la lèche frite (cela va aider à la formation de la croûte).

Enfourner pour 40 minutes.